Le marché des producteurs locaux - Zara Walsh
Zara Walsh

Je suis Zara, et j'en suis à mon tout premier blog. L'envie de partager avec le monde tout ce qui me passe par la tête est présente depuis que je sais parler. Mon entourage me dit souvent que je suis étourdissante. Voilà pourquoi j'ai pris la décision de laisser reposer ma langue, et d'occuper mes doigts. Sachez aussi que, autant, j'ai besoin de mes amies et ma famille près de moi, autant, j'aurai envie de vous savoir là, à me lire ! Alors au plaisir de vous combler de mes mots !

Le marché des producteurs locaux

Le marché des producteurs locaux - Zara Walsh

Après avoir dû rencontrer un Orthodontiste Boisbriand pour ma fille, j’avais très hâte de revenir chez moi et de prendre soin de moi. Comme ça me ferait du bien de ne pas bouger pendant quelques jours. Le stress quotidien qu’on vit, plusieurs d’entre nous, et pas seulement moi, est assez lourd à la longue. On s’en rend compte seulement quand on arrête pour respirer un peu.

Alors, j’ai décidé d’en profiter. Ici, le marché des producteurs locaux organise de temps à autre, des activités très agréables, et pour Noël, il y a toujours des événements pour attirer le public. Hier soir, c’était la première soirée pour le mois de décembre avec des artisans locaux de tous les coins. Il y avait de la musique, un père Noël pour recevoir les enfants, un lutin, et ils offraient des tuques du marché de Noël gratuitement à un certain nombre de gens, les cinquante premières personnes qui arriveraient.

J’ai eu ma tuque, et je suis assez contente de l’avoir, mais je risque de la donner. Je n’aime pas vraiment le noir, et ils ont choisi cette couleur pour le matériel. Ce n’est pas grave ; je suis certaine que quelqu’un sera content de l’avoir. Je pourrai ainsi faire plaisir à quelqu’un qui n’aura pas eu la chance d’être à temps à l’ouverture des portes.

En arrivant, j’ai fait un tour pour voir ce qu’il y avait à vendre. Certaines personnes vendaient des tuques, des foulards et des collets crochetés avec de la laine. Ils étaient très beaux, mais je n’en ai pas besoin. Ensuite, une femme peint des signets, ainsi que des tissus réutilisables pour couvrir des livres de certaines tailles. Ils sont beaux, mais pas de mon style. Alors, j’ai choisi de laisser faire.

Par contre, ceux qui vendaient des produits de sirop d’érable et des tartes à la camerise ont attiré mon attention. Le sirop d’érable est, bien sûr, une gâterie que j’adore me procurer. La camerise est un fruit qui ressemble un peu au bleuet, mais son goût est un tout petit peu plus amer. C’est alors un fruit qui fait des tartes et des confitures formidables. J’ai acheté une tarte, en plus d’un pot de gelée d’érable.

Je suis aussi allée voir deux des vendeurs de chocolat, et je me suis procuré quelques morceaux de chocolat noir, qui est mon préféré. Je vais donc pouvoir me sucrer le bec comme il faut ce soir, et cette semaine !